Loading

Notre expérience en audiovisuel et en pédagogie nous a amené à mettre sur pied une formation qui amène nos apprenants à finaliser et délivrer une production audiovisuelle en six mois. Ces films de grande qualité démontrent la maîtrise des outils logiciels dédiés à l’image et aux effets spéciaux. Pour mener à bien ces projets, notre pédagogie active suit les étapes suivantes :

Le développement d'une idée

Pas de réalisation intéressante sans une bonne idée. Ce stade de la formation permet d’éveiller les opérateurs au développement graphique. La conception d’un moodboard, et d’images de référence pour la modélisation future. Le développement d’un scénario, et d’un storyboard pour le découpage ultérieur en plans. Même si la plupart du temps les idées viennent du client, il est important de conscientiser les opérateurs sur l’aspect créatif d’une production audiovisuelle. Cela leur permettra aussi d’argumenter les demandes qu’ils auraient concernant ce stade préparatif.

La conception d'une maquette

Le découpage en plans à partir du storyboard permet d’en faire un animatique 2D en scannant les cases, en leur attribuant des durées et en choisissant les transitions. Ce premier “brouillon” permet de se rendre compte si le film est compréhensible. Il permet aussi de faire une liste des différents éléments (dépouillement) nécessaires au projet. Il reste à traduire les plans et les mouvements de caméra dans des scènes 3D à partir de modélisations et d’animations simplifiées pour en faire un nouveau brouillon (blocking). Si des images ont été tournées (live action) elles sont mélangées dans un prémontage.Ce stade essentiel précisera ce que sera le film et permettra de se concentrer sur les opérations qui traduiront parfaitement les plans présentés dans le blocking.

La conception des décors et des personnages

Ce stade fait intervenir la modélisation 3D ainsi que le dépliage UV (pour le placement des textures) ainsi que la préparation des personnages pour l’animation (rigging). Il fait aussi intervenir le tournage d’image “live”, sur fond vert (ou bleu) et également les différents décors recréés en compositing (matte painting).

L'animation

L’animation est faite à l’aide de techniques adoptées de l’animation traditionnelle par pose de clef mais aussi par la capture de mouvement pour les personnages humanoïdes.

La finalisation et sonorisation des films

La finalisation des réalisations des étudiants passent par le rendu (rendering) d’images avec la pose des matières et des éclairages préalables. Vient ensuite la composition (compositing) avec les différentes sources d’images (2D, live). Enfin, l'étalonnage et le montage final couronnent le travail “image” des productions.
Le son est un élément primordial du film. En animation, le son doit être recréé de toute pièce. La formation permettra d’éveiller nos apprenants à ce stade final de la conception d’un film.

Suite à cette formation, nos apprenants sont parfaitement préparés à répondre aux demandes de la profession et peuvent assumer les stages en entreprise qui la concluent. N’hésitez pas à vous inscrire à l’une de nos formations.